Les stations de relevage eaux usées

En apprendre plus 20/05/2021

Les stations de relevage eaux usées

Le sous-sol de votre maison est une pièce qui peut être transformée en lieu d’habitation pour vos enfants en quête d’indépendance ou pour y créer une chambre d’amis par exemple. Dans un tel cas de figure, l’évacuation des eaux non gravitaire, se pose. Mais ce problème est soluble à l’aide d’une station de relevage eaux usées qui va vous permettre de raccorder WC, douche, lavabo, évier, lave-linge ou lave-vaisselle, afin d’en évacuer les eaux. S’il est indispensable de tenir compte de la hauteur de relevage nécessaire, il suffit de choisir la station de relevage des eaux usées la mieux adaptée.

Comment fonctionne une station de relevage des eaux usées ?

La station de relevage des eaux usées est une solution de remplacement de l’écoulement des eaux par gravité, lorsque cela n’est pas possible comme lorsque la source des déchets liquides se situe en contrebas du réseau d’assainissement. Le système fonctionne à l’aide d’un moteur électrique à turbine, délivrant plus ou moins de puissance à une pompe de relevage, pour drainer les eaux usées depuis la cuve de stockage et de les refouler en direction du conduit d’évacuation à une hauteur supérieure. Une station de relevage des eaux usées automatique va se mettre en fonctionnement lorsque sa cuve est pleine. Après vidage des eaux usées, le moteur se met à l’arrêt jusqu’au cycle suivant.

De quoi est constituée une station de relevage pour eaux usées ?

Une station de relevage eaux usées se compose des différents éléments suivants :
• Une cuve. La cuve est le réservoir dans lequel les eaux usées sont stockées. Elle peut être conçue en plastique ou en béton. Son volume peut varier d’une centaine de litres à quelques milliers de litres. Il est d’usage de partir sur une base d’une capacité de 100 litres pour une habitation dotée de 5 pièces principales et d’ajouter 25 litres par pièce supplémentaire. La cuve doit être étanche à l’eau et à l’air et parfaitement ventilée.
• Une (ou plusieurs) pompes. La station de relevage eaux usées comprend également une ou plusieurs pompes de relevage immergées. Le choix de la pompe est fonction du type de liquides à relever, du volume de ces eaux, de la hauteur nécessaire de relevage, ainsi que de la distance du refoulement.
• Un clapet anti-retour. Cette pièce permet de contrôler le sens de circulation des eaux usées et évite un retour des liquides dans la cuve.
• Une ventilation primaire ou une ventilation de chute qui assure la décompression de la cuve.
• Un raccordement électrique sécurisé et étanche.
• Une canalisation de refoulement dont le diamètre doit être adapté à celui de la pompe.
• Une alarme éventuelle pour prévenir d’une panne.

Quelle station de relevage pour quel type d’eaux usées ?

Pour refouler les eaux claires qui sont essentiellement les eaux de pluie, une station de relevage munie d’une pompe immergée est suffisante. Lorsqu’il s’agit de relever les eaux grises en provenance des activités domestiques, la pompe de relevage des eaux usées doit être pourvue d’un moteur plus puissant. Enfin, dans le cas des eaux noires, aussi appelées eaux vannes qui sont issues des toilettes, c'est un poste de relevage équipé d’une pompe pour eaux chargées qui est impérative.